Cryoconservation du tissu ovarien

La cryoconservation ovarienne est une méthode de préservation de la fertilité dans laquelle la couche externe d’un ovaire, qui contient un grand nombre de jeunes ovocytes, est prélevée et congelée en vue d’une utilisation future.

Cette méthode préserve la capacité de reproduction féminine lorsqu’elle est menacée par les traitements appliqués pour des maladies malignes et peut permettre restaurer une fonction ovarienne normale à l’avenir.

La cryoconservation ovarienne est une méthode de préservation de la fertilité dans laquelle la couche externe d’un ovaire, qui contient un grand nombre de jeunes ovocytes, est prélevée et congelée en vue d’une utilisation future. Une partie des ovocytes est prélevée par chirurgie laparoscopique, ou laparotomie, et congelée dans une banque de cryoconservation.

Ainsi, les perspectives futures suivantes sont proposées:

  • Maturation in vitro des follicules primaires et des ovocytes matures jusqu’à ce qu’ils atteignent le stade de l’ovocyte mature et puissent être fécondés par la méthode de fécondation in vitro.
  • Transplantation autologue, c’est-à-dire repositionnement du tissu ovarien prélevé, afin de restaurer la fonction ovarienne, et donc sa fertilité.
  • Greffe hétérologue, c’est-à-dire transplantation tissulaire chez une autre femme qui a perdu sa capacité de reproduction.

La congélation des tissus ovariens est une méthode acceptée au niveau international, mais sa fonctionnalité post-transplantation est à l’étude. Les progrès sont toutefois continus et peuvent donner l’espoir de procréer.

Sujets pertinents

©2021  finad sa logo Finead SA

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?


    (!) Veuillez NE PAS saisir dans ce champ des informations ou des données de santé personnelles.

      (!) Veuillez NE PAS saisir dans ce champ des informations ou des données de santé personnelles.