L’induction de l’ovulation

Cette méthode de procréation assistée est indiquée pour le traitement des problèmes de fertilité chez les femmes qui n’ovulent pas normalement ou qui n’ovulent pas du tout.

L’induction de l’ovulation en cas de cycles anovulatoires

L’induction de l’ovulation est une méthode de procréation assistée indiquée pour le traitement des problèmes de fertilité chez les femmes qui n’ovulent pas normalement ou qui n’ovulent pas du tout, en raison de troubles hormonaux ou du syndrome des ovaires polykystiques.

Qu’est-ce que l’induction de l’ovulation?

L’induction de l’ovulation est un processus simple d’aide à l’ovulation. Chez les femmes qui n’ovulent pas du tout, ce traitement médicamenteux vise à libérer un ovocyte mature.

L’induction de l’ovulation est généralement suivie d’un rapport sexuel mais fait souvent partie d’autres traitements, tels que l’insémination intra-utérine ou la fécondation in vitro.

Les médicaments stimulent les ovaires afin d’augmenter le nombre d’ovocytes qui libérés par cycle, en vue de maximiser les chances de conception lors des rapports sexuels, de l’insémination intra-utérine (IIU) ou même de la fécondation in vitro.

Procédure thérapeutique

Tout d’abord, le médecin recommandera des tests sanguins spéciaux permettant de mesurer les niveaux d’hormones à des stades spécifiques du cycle féminin. Des échographies transvaginales seront ensuite effectuées afin d’examiner les follicules, l’épaisseur et l’aspect de l’endomètre.

L’induction de l’ovulation suit généralement la procédure suivante:

Pendant les 2-3 premiers jours du cycle menstruel, des tests sanguins et une échographie peuvent être effectués pour vérifier si les bonnes conditions sont en place pour démarrer la procédure. Le lendemain, la femme commence à prendre le médicament. Selon la méthode d’induction de l’ovulation, la croissance des follicules est surveillée par 2 à 4 échographies transvaginales et éventuellement par la mesure des taux d’hormones dans le sang. Le processus de production d’ovocytes peut être retardé chez les femmes ayant un cycle menstruel irrégulier.
Une fois que les follicules ont atteint une taille satisfaisante, le jour de l’ovulation à venir peut être soit prédit par l’augmentation soudaine des taux d’hormone lutéinisante (LH) dans le sang, ou être fixé à une date plus précoce par l’administration de gonadotrophine chorionique sous forme d’injection, qui provoque la maturation finale des follicules et l’ovulation. Environ 32 à 36 heures après l’augmentation de la LH ou l’injection de gonadotrophine chorionique arrive la période idéale pour que le couple ait des rapports sexuels ou qu’une insémination intra-utérine soit pratiquée.

Durée du traitement

Le traitement dure de 10 à 20 jours selon le protocole de traitement utilisé et en fonction de la réponse de chaque femme à la méthode spécifique.

Traitement médicamenteux habituel

Le médicament couramment utilisé en tant que traitement de premier choix pour induire l’ovulation est le citrate de clomifène qui provoque une légère stimulation ovarienne et n’entraîne pas d’effets secondaires sérieux. Il est administré sous forme de pilules orales pendant 5 jours consécutifs au début du cycle féminin.

Une autre façon de stimuler les ovaires pour induire l’ovulation consiste à administrer des médicaments appelés gonadotrophines (comme l’hormone folliculo-stimulante-FSH), substances produites par l’hypophyse de la femme et agissant sur ses follicules en favorisant leur maturation.

La stimulation induite par cette méthode est employée chez les femmes qui n’ovulent pas en raison d’une carence de gonadotrophines hypophysaires et chez les femmes chez qui l’induction de l’ovulation avec le clomifène n’a pas conduit à des résultats satisfaisants.

Les gonadotrophines sont administrées quotidiennement à petites doses à partir du 2e ou 3e jour du cycle. Lors de l’utilisation de gonadotrophines pour induire l’ovulation, un suivi échographique régulier et la mesure des œstrogènes dans le sang doivent être scrupuleusement appliqués pour éviter tout risque d’hyperstimulation et de grossesse multiple.

Sujets pertinents

©2021   Finead SA

CONTACT US

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?


    (!) Veuillez NE PAS saisir dans ce champ des informations ou des données de santé personnelles.

      (!) Veuillez NE PAS saisir dans ce champ des informations ou des données de santé personnelles.