La cryoconservation du tissu testiculaire

Le tissu testiculaire est traité dans le laboratoire d’andrologie afin d’isoler le sperme adapté à la fécondation ou au stockage futur. Les spermatozoïdes destinés à la conservation sont placés dans de l’azote liquide à -196°C, où ils restent jusqu’à ce qu’ils soient utilisés pour la micro-fécondation (ICSI)

En cas d’azoospermie, on décidera d’une biopsie du tissu testiculaire à utiliser, d’une part pour confirmer la présence ou l’absence de spermatozoïdes ou une éventuelle malignité, et d’autre part pour prélever les éventuels spermatozoïdes.

Avant la biopsie, les niveaux de FSH, de LH et de testostérone sont vérifiés pour évaluer la fonction des testicules et des vésicules séminales. Si ceux-ci sont élevés, le risque de dysfonctionnement testiculaire et d’absence de sperme est augmenté.

Le tissu testiculaire est prélevé par acte chirurgical et traité dans le laboratoire d’andrologie afin d’isoler le sperme adapté à la fécondation ou au stockage futur.

Ils sont ensuite soumis à un traitement spécial pour être cryoconservés dans des conteneurs spéciaux placés dans de l’azote liquide à -196°C, où ils resteront jusqu’à ce qu’ils soient utilisés dans le cadre d’une micro-fertilisation (ICSI).

Sujets pertinents

©2021   Finead SA

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?


    (!) Veuillez NE PAS saisir dans ce champ des informations ou des données de santé personnelles.

      (!) Veuillez NE PAS saisir dans ce champ des informations ou des données de santé personnelles.