La cryoconservation des embryons

La méthode de cryoconservation consiste à séparer et conserver pendant un certain temps les embryons excédentaires parmi ceux qui seront utilisés lors d’un transfert d’embryons.

Les embryons en excès qui en résultent peuvent être conservés par la méthode de cryoconservation pendant la durée prescrite par la loi et utilisés dans un cycle ultérieur de transfert d’embryons, ou dans le cas où le couple déciderait à l’avenir d’avoir à nouveau un ou des enfants.

En cas de grossesse à la première tentative, les embryons cryoconservés sont conservés dans la banque de cryoconservation, pendant la durée prévue par la loi, jusqu’à ce que le couple décide d’avoir d’autres enfants. La loi permet aux couples qui ont atteint leur objectif familial de pouvoir soit mettre gratuitement les embryons cryoconservés excédentaires à la disposition, en priorité, d’autres personnes dans le besoin, soit de les céder à titre gratuitement à des fins de recherche ou thérapeutiques, soit de requérir leur destruction. En vertu de la loi 3305/2005 sur la procréation assistée, les embryons cryoconservés peuvent être conservés pendant 5 ans avec possibilité de prolongation de 5 ans supplémentaires (à condition que la femme n’ait pas atteint l’âge de cinquante ans).

Grâce aux méthodes modernes de congélation d’embryons et de vitrification, les taux de réussite sont similaires à ceux obtenus avec des embryons frais. Les recherches montrent par ailleurs que les méthodes de cryoconservation sont sûres et n’affectent pas la qualité des embryons.

La cryoconservation a lieu à une température extrêmement basse (à -196°C) à laquelle le métabolisme est presque totalement interrompu, ce qui fait que les altérations subies sont négligeables. Le gaz liquéfié largement utilisé en procréation assistée, mais aussi dans d’autres applications biologiques et médicales, apte à fournir ces très basses températures, est l’azote liquide (N2). L’azote liquide, de par sa composition, ne provoque pas de réactions chimiques et ne nuit donc pas aux échantillons biologiques cryoconservés.

Sujets pertinents

©2021   Finead SA

CONTACT US

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?


    (!) Veuillez NE PAS saisir dans ce champ des informations ou des données de santé personnelles.

      (!) Veuillez NE PAS saisir dans ce champ des informations ou des données de santé personnelles.