TRAITEMENTS

REPRODUCTION ASSISTEE

Home / Assisted reproduction / Induction de l’ovulation

Induction de l’ovulation

L’induction de l’ovulation  est une méthode de procréation assistée adaptée au traitement des problèmes de fertilité chez les femmes n’ayant pas une ovulation normale ou ne présentant aucune ovulation en raison de troubles hormonaux ou du syndrome des ovaires polykystiques.

Qu’est-ce que l’induction de l’ovulation?

L’induction de l’ovulation est une procédure simple destinée à aider l’ovulation. Chez les femmes qui n’ont pas d’ovulation du tout, cette pharmacothérapie vise à la libération un ovocyte mature.

L’induction de l’ovulation est généralement suivie de rapports sexuels, mais elle fait souvent partie d’autres thérapies telles que l’insémination intra-utérine ou la FIV.

L’administration de médicaments stimule les ovaires afin d’augmenter le nombre d’ovocytes libérés à chaque cycle afin de maximiser les chances de conception lors des rapports sexuels, de l’IIU ou de la FIV.

Procédure du traitement

Au départ, le médecin recommandera des tests sanguins spécifiques pour mesurer les niveaux d’hormones à des stades spécifiques du cycle de la femme.  Ensuite, des échographies transvaginales seront effectuées pour examiner le développement des follicules, l’épaisseur et l’aspect de l’endomètre.

L’induction de l’ovulation  suit généralement la procédure suivante:

Pendant les 2 ou 3 premiers jours du cycle menstruel, des tests sanguins et une échographie peuvent être effectués pour vérifier si les conditions adéquates sont présentes pour lancer la tentative. Le lendemain, la femme commence à prendre des médicaments.  En fonction de la méthode utilisée pour induire l’ovulation, le développement folliculaire est contrôlé par 2 à 4 échographies transvaginales et éventuellement par la mesure des taux d’hormones dans le sang.

Le processus de production d’ovocytes peut être retardé chez les femmes ayant des cycles menstruels instables.

Lorsque les follicules ont atteint une taille satisfaisante, le jour du début de l’ovulation peut être soit prédit par l’augmentation soudaine des taux de LH (hormone lutéinisante) dans le sang ou peut être déterminé plus tôt par l’administration par injection de choriogonadotropine, qui provoque la maturation finale des follicules et l’ovulation.  Environ 32 à 36 heures après l’élévation de la LH ou l’injection de choriogonadotropine, se situe la période idéale pour que le couple ait des rapports sexuels ou pour la réalisation d’une insémination intra-utérine.

Durée du traitement

Le traitement dure de 10 à 20 jours selon le protocole de traitement utilisé et en fonction de la réponse de chaque femme à la méthode en question.

Médication usuelle

Le citrate de clomiphène, qui provoque une stimulation modérée de l’ovaire et n’a pas d’effets secondaires graves, est le médicament le plus couramment utilisé en première intention pour l’induction de l’ovulation.  Il est administré sous la forme de comprimés par voie orale pendant 5 jours consécutifs au début du cycle de la femme.

Une autre façon de stimuler les ovaires pour induire l’ovulation consiste à administrer des médicaments appelés gonadotrophines (comme l’hormone folliculostimulante (FSH)), des substances produites par la glande pituitaire de la femme et agissant sur ses follicules.

La stimulation opérée par cette méthode est proposée aux femmes qui n’ont pas d’ovulation en raison du fait qu’elles ne produisent pas de gonadotrophines hypophysaires et aux femmes chez lesquelles l’induction de l’ovulation par le clomiphène n’a pas donné de résultats satisfaisants.

Les gonadotrophines sont administrées quotidiennement sous forme d’injections à petites doses à partir du 2e ou 3e jour du cycle. Lors de l’utilisation des gonadotrophines pour provoquer l’ovulation, le suivi des échographies successives et la mesure des taux d’œstrogène dans le sang doivent être particulièrement minutieux afin d’éviter le risque du syndrome d’hyperstimulation ovarienne ou une grossesse multiple.

Institute of Life
Pourquoi nous choisir?
En collaboration avec Embryo Tools, nous avons créé une unité modèle dans les locaux de la maternité IASO. Nous avons réuni une équipe de scientifiques de haut niveau dans le domaine de la procréation assistée, prête à faire face aux cas les plus difficiles.